Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bourgeoise-Bohême.over-blog.com

Sans liberté de créer et de blâmer, il n'est guère d'Eloge flatteur.Ce blog héberge les textes et photos vintage de Bourgeoise Bohême Creative common License:Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit. Il est possible de le partager à condition d'en citer sa source. Pour toutes questions supplémentaires concernant son utilisation merci de me contacter par mail: agnesGlapeste@yahoo.fr ou sur twitter @BourgeBoheme ou sur #OccupyLaPlage

The Miseducation of Lauryn Hill #NY #DPDP

Publié le 25 Décembre 2014 par Bourgeoise Bohême in Noël à New-York

The Miseducation of Lauryn Hill #NY #DPDP

J'ai retrouvé par hasard en naviguant sur YouTube cette chanson des Fugees.Du coup tous les souvenirs des Noël New-Yorkais des années 90 sont remontés subitement...L'argent coulait à flot et tout était un peu bling-bling et les deux tours du World trade Center étaient bien là! On montait au dernier étage en quelques secondes dans un ascenseur supersonique en se bouchant les oreilles pour admirer la vue vertigineuse sur New-York et on achetait des bijoux au rez-de-chaussée en redescendant.Après on filait au Flea Market, les puces de New-York pour chiner des visons blancs de star de Hollywood pour trois fois rien et jouer les princesses dans les soirées Frenchie de potes expatriés ou clandestins, officiellement ils n'étaient jamais rentrés en France à l'expiration du Visa et etaient restés "faire fortune aux US".On passait souvent chez le "hairdresser" pour un brushing vite fait bien fait, à quatre mains à la Sue Ellen dans Dallas, puis direction downtown dans des boutiques branchées et bon marché pour sud-américaines, en fumant une clope in the street, c'était déjà interdit partout, puis le soir on enchainait chez Peter Luger à Brooklyn Heights, le meilleur steak house des États Unis à l'époque puis on finissait à Chinatown.On dormait peu et on s'amusait énormément, persuadés que le capitalisme et le libéralisme allaient tous nous sauver, dans une insouciance généralisée.Tout est différent maintenant...Les subprime sont passés par là et les deux tours ont disparu depuis...Je n'achèterai plus jamais mes cadeaux de Noël chez F.A.O. Schwartz une institution absorbée malheureusement par Toy R Us. Aujourd'hui cette société de consommation décadente me hérisse les neurones et la morbidité du capitalisme vorace avec ... Même les golden boy, ces mercenaires pittoresques de la finance, ont été liquidés par des machines tueuses qui effectuent des transactions boursières en millièmes de secondes en "Trading haute fréquence" détenues par des ultra-riches pour assurer leur propre et unique survie à toute vitesse et alimenter des "Black Fin" ces fonds de fonds broyeurs d'entreprises qui liquident le personnel à vue dans des plans sociaux planétaires! Les "Black Fin" sont devenus les "Maîtres du temps" (ces enfoirés) Restons polis...Je vais écouter l'intégrale de ça "the Miseducation of Lauryn Hill"...Faites de même si vous pouvez...

Commenter cet article