Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bourgeoise-Bohême.over-blog.com

Sans liberté de créer et de blâmer, il n'est guère d'Eloge flatteur.Ce blog héberge les textes et photos vintage de Bourgeoise Bohême Creative common License:Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit. Il est possible de le partager à condition d'en citer sa source. Pour toutes questions supplémentaires concernant son utilisation merci de me contacter par mail: agnesGlapeste@yahoo.fr ou sur twitter @BourgeBoheme ou sur #OccupyLaPlage

Électorat et partis politiques:le divorce à gauche" #politique

Publié le 6 Mai 2014 par Bourgeoise Bohême in politique

Électorat et partis politiques:le divorce à gauche" #politique

"Quand la gauche incarnera les valeurs de gauche et pas les valeurs morcellées en "motions partidaires" alors le peuple se reconnaîtra-t-il à nouveau dans les combats de la gauche!"... Le peuple de gauche ne se reconnaît plus dans l'offre proposée par les appareils politiques censés le représenter, il ne va plus aux urnes, ça le gave! Toujours les mêmes apparatchik issus de motions dirigées par les mêmes chefs et organisées en une multitude de courants et sous-courants faisant l'apologie des chefs? Toujours des histoires de personnes, de cadres du parti cooptés et au final des militants isolés, une démocratie parodique où le militant qui n'a pas signé la "Motion" de l'un ou l'autre se retrouve dans l'incapacité de candidater à la moindre élection ou influer sur les idées de son parti? Du coup il n'y a que les idées des apparatchik qui émergent sous forme de motions visant à garantir non plus le pouvoir des partis dans la société mais celui des apparatchik dans l'appareil et sur les listes aux élections.Un parti morcellé par des motions et des personnes finit forcément par multiplier les échecs électoraux, faute d'idées phares et de ligne forte.Finalement c'est comme si désormais avec ce marqueur fort qu'est l'abstention, le divorce était prononcé entre "une gauche presque morte" (à force de s'appuyer sur un appareil partidaire inerte) et un électorat de gauche fort et en mouvement dans la Société et sur les réseaux sociaux, un électorat puissamment contestataire de l'immobilisme (induit par le conservatisme des Partis politiques), un électorat de l'immobilisme justement, qui ne se déplace plus pour aller voter! Quel gâchis et quel paradoxe pour la gauche au moment où la pauvreté progresse et où les valeurs de gauche sont plus que jamais une urgence! "Répondre à de l'immobilisme par de l'immobilisme" partis politiques et électorat: un divorce à gauche?

Commenter cet article