Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bourgeoise-Bohême.over-blog.com

Sans liberté de créer et de blâmer, il n'est guère d'Eloge flatteur.Ce blog héberge les textes et photos vintage de Bourgeoise Bohême Creative common License:Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit. Il est possible de le partager à condition d'en citer sa source. Pour toutes questions supplémentaires concernant son utilisation merci de me contacter par mail: agnesGlapeste@yahoo.fr ou sur twitter @BourgeBoheme ou sur #OccupyLaPlage

LE MAJORDOME #invalides #majordome

Publié le 26 Janvier 2015 par Bourgeoise Bohême

LE MAJORDOME  #invalides #majordome
Ceci est une histoire de Majordome Nestor...Avertissement: toute ressemblance avec des personnages existants serait purement fortuite! (d'autant qu'on est au 21ème Siècle!) Voici le Récit ....."Tel est-il qu'en lui-même le canon des invisibles!" s'esclaffa la Baronne en apercevant son domestique impotent, aux souliers si bien briqués, qui se penchait invisiblement sur cette chose oblongue d'un air satisfait, soudain inspiré et saisi d'une verve adorante! "Je sors d'une tea-party de domestiques invisibles!" S'exclama Nestor tout guilleret, on y a parlé "Echafaud pour tous!"..."Nestor, mon bon!" S'exclama la Baronne, mais que faites-vous donc ainsi aux pieds du Tombeau de Napoléon à vous enticher dans votre invisibilité d'un canon avec cet air niais qui a le don de m'exaspérer au plus au point! Cessez de tournicoter et de déambuler invisiblement devant mes yeux! Reprenez-vous mon bon ou vos émoluments seront coupés! Que feriez-vous la bise tôt arrivée si je vous congédiais maudit va-nu-pieds, je vous honnis vraiment à force! Impotence non mais la potence sûrement vous attend! Soyez persuadé que les affronts se paieront à force d'insolence!" Nestor, ce pauvre diable de la domesticité bassement recuite et rance , ne pipait point mot en contemplant la Baronne échevelée et colérique dans la cour des Invalides, le jupon en dentelle de Calais soulevé par les bourrasques de vent, le chignon défait sous la pluie et la jambe haute sous cette robe empesée au décolleté vertigineux et sa capeline assortie qui s'agitait telle une aile de mouette volumineuse! Nestor le pauvre domestique invisible demeurait pantois et une grosse larme luisante roula sur sa joue rugueuse et bombée tandis qu'il caressait furtivement de sa paume chaude le gras métallique vers-de-gris du fameux Canon des invisibles..."Cruauté et maléfice" répondit-il d'une voix rauque et sourde! Puis ils remontèrent dans la calèche sous des trombes d'eau qui couvrirent enfin leurs éclats de voix! La promenade s'achevait, la nuit tombait déjà...."Allons souper gaiement Nestor mon bon !" murmura la Baronne enfin calmée..."Fouettez cocher!"...(mouarf)
Commenter cet article