Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bourgeoise-Bohême.over-blog.com

Sans liberté de créer et de blâmer, il n'est guère d'Eloge flatteur.Ce blog héberge les textes et photos vintage de Bourgeoise Bohême Creative common License:Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit. Il est possible de le partager à condition d'en citer sa source. Pour toutes questions supplémentaires concernant son utilisation merci de me contacter par mail: agnesGlapeste@yahoo.fr ou sur twitter @BourgeBoheme ou sur #OccupyLaPlage

LES LIBRAIRES SONT LIBRES MAIS... #polémique #libraires

Publié le 13 Septembre 2014 par Bourgeoise Bohême

LES LIBRAIRES SONT LIBRES MAIS... #polémique #libraires
LES LIBRAIRES SONT LIBRES MAIS... #polémique #libraires

"Oui les libraires sont libres, mais ils ne sont jamais si libres que ça lorsqu'ils font l'apologie de l'extrême-droite et du fascisme!"... Je publie ci-dessus un échange tweetesque avec le journaliste/blogueur de France Info Guy Birenbaum suite au respectable buzz relayé aussi par Pierre Haski et Rue 89, (l'ensemble que j'admire d'ailleurs), sur l'indignation sélective de certains libraires qui n'ont pas voulu vendre le bouquin de Treiweiller...Mais vendraient d'autres livres moins politiquement corrects encore sans s'indigner aucunement cette fois-ci, certes! ...Alors j'ai envie de dire et d'écrire ceci..."Les libraires sont libres!"...Oui les libraires sont libres de brailler sur des écriteaux devant leur devantures, les libraires sont libres de brader, libres de s'indigner, libres de courir à poil parmi leurs livres si ça leur chante, libres de se promouvoir sur les toits , les Télés, les postes de radio, youtube, la lune et Neptune! Les libraires sont libres de vociférer, posséder et faire lire des livres ...car ce sont des libraires pas des bibliothécaires, encore moins des conservateurs de Musée et pas des apothicaires non plus, quoique l'apothicaire peut vendre de l'arsenic et quelques fleurs vénéneuses dans ses potions.Les libraires sont libres, ce ne sont pas des épiciers et encore moins des boulangers, alors ils n'empoisonnent personne au sens propre! Les libraires sont libres, d'ailleurs dans les dictatures il n'y a plus de librairies.Et pour conclure la fin de l'échange sur tweeter reproduite ici: "@guybirenbaum "Le libraire libre" comme son nom l'indique n'a pas interdiction de faire la promotion d'un refus." Et j'ajoute le "Bien à vous, cordialement" ici.

Commenter cet article