Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bourgeoise-Bohême.over-blog.com

Sans liberté de créer et de blâmer, il n'est guère d'Eloge flatteur.Ce blog héberge les textes et photos vintage de Bourgeoise Bohême Creative common License:Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit. Il est possible de le partager à condition d'en citer sa source. Pour toutes questions supplémentaires concernant son utilisation merci de me contacter par mail: agnesGlapeste@yahoo.fr ou sur twitter @BourgeBoheme ou sur #OccupyLaPlage

"Merci pour le moment, le changement c'est maintenant!"#confessions

Publié le 3 Septembre 2014 par Bourgeoise Bohême

"Merci pour le moment, le changement c'est maintenant!"#confessions

"Et c'est un soubresaut étrangeDans nos êtres, quand, quelquefois,On veut nous déhâler, Mains d'ange,En vous faisant saigner les doigts! Arthur Rimbaud, "Les mains de Jeanne-Marie"......Flashback!...."Tu tourneras sept fois ta langue dans ta bouche!" me disait ma mère qui elle-même tenait ce message de ma grand-mère, comme on se transmet des secrets de beauté entre femmes de Marrakech à Paris!Manque de bol "Tweeter" est arrivé et maintenant tu peux te lâcher façon "divan de psy" dès potron minet et même lors d'un vol de nuit, pour exorciser direct-live tes peurs, tes colères ou tes angoisses, et même te défouler sur ton clavier comme un ou une hystérique compulsif(ve) aux doigts crochus et à la langue fourchue, légèrement exhibitionniste même, puis finir de déballer devant la terre entière, presse people comprise, tes états d'âme genre:"Mon ex est un mufle et je vais même tout vous raconter dans un livre que vous pourrez retweeter à l'envie par bribes pour alimenter rumeurs et tracasseries d'alcôves rances et bassement recuites.....Bref trêve de plaisanteries!Et là je repense subitement au poème de Rimbaud, "Les mains de Jeanne-Marie", cette femme de la Commune révoltée et désirée, "sans dents" sans doute ...cette pétroleuse gourgandine, mise à mal par "Les Versaillais" ces troupes gouvernementales, détentrices d'un certain ordre moral.Jeanne-Marie ni frivole, ni vénale, ni bourgeoise, ni ouvrière, mais libre dans sa tête!Je vous vois d'ici opiner du bonnet en pensant à cette comparaison avec une sorte de piètre figure de Jeanne-Marie auto-propulsée sur tweeter et dans la Presse people éructant dans une gestuelle révolutionnaire, langue pendante, bave aux lèvres, force slogans et autres grands phrasés, accomplissant le pouce alerte son devoir civique, clavier en surchauffe!"Jeanne-Marie" écrivante et tweetante honnie et célébrée dans sa geste républicaine se prêtant malgré elle à une "étude de mains" circonstanciée:"Et tenu, courtisane ou reine,Entre ses doigts si bien sculptés,Le sceptre de la souveraineOu le sceptre des voluptés?".Théophile Gautier, Etudes de mains Impéria....Certaines fées morganatiques se pâment déjà rien que d'y penser, quand langues bien déliées et pouces puissamment alertes, elles pourraient se précipiter un soir de spleen pour tweeter dans l'allégresse et la jouissance d'un interdit suprême édicté à jamais par le Seigneur d'un Château!Et toi Olympe de Gouges qu'aurais-tu fait sur tweeter avant que de terminer enfin ta course majestueuse au Panthéon ton ultime demeure? Que sont toutes ces gourgandines édentées devenues, ces péronnelles et filles de mauvais augure...Elles ont basculé dans l'anonymat et l'oubli de la vieillesse, charmes enfuis, idylles perdues, tristesse de la solitude.Nous sommes toutes édentées face au destin cynique et à la froideur inique du pouvoir.Pauvresses poursuivez donc votre chemin loin des fastes, votre orgueil en étendard...

Commenter cet article