Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bourgeoise-Bohême.over-blog.com

Sans liberté de créer et de blâmer, il n'est guère d'Eloge flatteur.Ce blog héberge les textes et photos vintage de Bourgeoise Bohême Creative common License:Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit. Il est possible de le partager à condition d'en citer sa source. Pour toutes questions supplémentaires concernant son utilisation merci de me contacter par mail: agnesGlapeste@yahoo.fr ou sur twitter @BourgeBoheme ou sur #OccupyLaPlage

"Voulez-vous "coacher" avec moi?" Billet d'humeur! #DPDP

Publié le 24 Juin 2014 par Bourgeoise Bohême in coaching

"Voulez-vous "coacher" avec moi?" Billet d'humeur! #DPDP

Tendance misandre, ascendance lune en planète délirante!...Voici l'histoire telle que je vais vous la conter!...Cette bestiole là, un "grand chose" un peu fantasque décida un beau matin de se précipiter dans ma galaxie.Sur un an glissant, il écrivit, s'extasia, suivit, allait, venait puis au 11ème mois de l'an 14 s'éclipsa tel un matamore ratant sa sortie et finissant bêtement dans un rosier épineux.Là étalé gisant groin au vent mauvais, ses grands yeux verts d'eau globuleux, effarés allaient et venaient en cercles concentriques luminescents, derrière ses binocles qu'il avait fort élégantes.Ma misandrie en fut tout excitée de voir ce bellâtre affolé, étalé là un peu abêti, sa cariole gisant dans le fossé! Et maintenant dis-je qu'allez-vous faire? "Du coaching de mules" dit-il..."Voulez-vous coacher avec moi?" répondis-je un peu castafiore, dans un franglais approximatif et d'une voix aiguë d'une antipathie forcenée...Il se redressa l'air digne des domestiques qu'on a offensés un soir de pleine lune, de ces valets qu'on tance vertement malgré soi lorsqu'un peu éméchée on rentre d'une fête!..."Madame" dit-il "je veux mes gages et partir loin à jamais!" ..."Fouettez cocher, vous coacherez qui vous voudrez!" m'ecriais-je telle une vilaine rombière en devenir! "Adieu veaux, vaches, coachons!" Puis nous nous éclipsâmes mutuellement comme sur une scène de théâtre! Rideau!

Commenter cet article