Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourgeoise-Bohème.over-blog.com

Bourgeoise-Bohème.over-blog.com

Sans liberté de créer et de blâmer, il n'est guère d'Eloge flatteur.Ce blog héberge les textes et photos vintages d'Agnès Bourgeoise Bohème Creative common License:Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit. Il est possible de le partager à condition d'en citer sa source. Pour toutes questions supplémentaires concernant son utilisation merci de me contacter par mail: bourgeoisebohem@yahoo.fr ou sur twitter @BourgeBoheme


Billet d'humeur : "Voyage en bagnole !" #canicule. #weekend.

Publié par Bourgeoise Bohême sur 18 Juin 2022, 21:52pm

Catégories : #Blog, #Climat, #Edito, #Plage, #Pollution, #Paris, #billet d'humeur, #canicule climat grottes sociologie, #collapsologie, #ecriture, #ecologie

"Voyage en bagnole !" #canicule. #weekend. #blog.

C’est la canicule, et hop nous partons sur un coup de tête vers 20h direction la mer à deux heures de Paris.

À 20 km de la capitale une fumée étrangement blanche, comme après un conclave réussi, j’aurais plutôt dit un autoclave raté dans notre cas, s’échappe du capot de la voiture et le voyant rouge du liquide de réchauffement « climatique » du moteur, clignote dangereusement, nous délivrant son message subliminal :

 « Week-end gâché, pas de baignade à la plage, immobilisation immédiate du véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence par trente degrés et aucun retour en arrière possible ! ».

Il est 21h.Il fait bien jour.

Là-dessus nous passons de tout souriants partis loin des chaleurs parisiennes, à tout terrorisés plantés sur une bande d’arrêt d’urgence au milieu de nulle-part !

Un type s’arrête alors juste derrière nous, grosse Mercedes-Benz noire hors d’âge, moteur diesel de compétition, mine patibulaire assez excédé, mouvements rapides et saccadés au sortir de sa voiture et semblant tout droit échappé du dîner dans « Indiana Jones et le temple maudit » juste pile au moment où le couple star est forcé de déguster le fameux « sorbet de cervelle de singe » dans le célèbre bol « crâne 💀 de singe » décalotté !

C’est alors qu’un gros nuage ☁️ noir et gluant de suie assez menaçant, s’échappe de la Mercedes, alors que le conducteur trop pressé tente de la redémarrer…

C’est comme si tout le carbone de la planète et les huiles de moteurs s’étaient donnés rendez-vous là devant nous, sur ce misérabiliste carré d’urgence en béton de l’autoroute, pour se fumer mutuellement dans un rituel satanique !

Ça doit être ça certainement « l’écologie punitive »…je pense : « Une punition suprême des écologistes par des méchants pollueurs !

« Nous sommes les damnés de la terre surchauffée ! » j’ajoute en mon for intérieur !

Et pour parfaire le tableau, je m’affole pensant que tout va exploser et me mets à faire du stop en short et tongues, la classique tenue de plage et un camion nous fait un immense appel de phares en guise de rançon de la gloire!

Et je ne sais pas pourquoi à ce moment là, dans cette détresse de gaz d’échappements agressant follement la couche d’ozone, je me mets à penser à la photo de la chanteuse Madonna faisant du stop sur l’autoroute dans le plus simple appareil et mon angoisse monte d’un cran ! (http://news.madonnatribe.com/fr/2012/et-boom-la-seconde-daprs-on-tait-dans-la-rue/)

Alors pour finir je me réfugie apeurée et dégoulinante de larmes de suie derrière la barrière métallique de la bande d’arrêt d’urgence entre les arbres cherchant inconsciemment à revenir à l’état sauvage loin de toutes ces bagnoles huileuses et du bruit de l'autoroute !

Et là passe devant nous et roulant à trop vive allure, une sorte de vieille locomotive, une guimbarde gesticulante et fumante de partout elle ! Le FarWest ! Pire que nôtre voiture !

Mais nous sommes têtus !

Nous voulons rejoindre la station service à 10km et finir notre escapade avec les conseils d’un garagiste, ce serait trop bête de passer la soirée sur la bande d’arrêt d’urgence !

…Il est 23h, nous avons épuisé deux bidons de liquide de refroidissement à la station service, il est bleu fluo et j’aime bien sa couleur aux reflets turquoises à la nuit 🌃 tombée, la voiture chauffe toujours, alors on a appelé sagement la dépanneuse !

On avait déjà réussi vers 22h à rejoindre cahin-caha la station service, cet eldorado, sans abîmer la voiture et en amorçant une grande descente providentielle, comme sur une luge en plein hiver sur une piste verte.

Nous avons renoncé définitivement au weekend à la mer !

Vers minuit et demi, nous avons quand même pu utiliser la double serviette de plage toute neuve pour nous asseoir à l’arrêt de bus dans la friche industrielle et attendre le taxi qui allait nous reconduire à Paris, une fois notre voiture dépannée.

Mon téléphone en surchauffe s’est éteint juste après…

Ce matin au réveil il faisait 30 degrés à Paris.Peut-être que demain, ce sera notre vie quotidienne, la gestion des appareils et moteurs en surchauffe.En attendant le garagiste du dépanneur me demande cet après-midi une blinde et garde la voiture en otage sans être sur de pouvoir réparer une fois qu'il nous aura pris ses 500 balles!

"C'est la suie qui nous guette!"

🌼🌵🌲💀☁️

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents